vignetteDepuis notre dossier publié il y a un an et demi sur la technologie CMH, " l'eau a coulé sous les ponts ". Le marché français a pu découvrir cette technologie, des produits de marques et de qualités diverses sont désormais disponibles à la vente. On pense en particulier aux kits CMH Calitek vendus par les magasins Culture indoor, à des produits similaires mais de couleur noire 😉, aux Lumii Solar à bas prix de nos amis anglais d'Hydrogarden, et enfin à celle que nous commercialisons nous mêmes afin de sponsoriser Hortinews. On en profite d'ailleurs pour remercier tout ceux qui soutiennent le site, magasins et particuliers en commandant nos produits. C'est grâce à vous que l'aventure peut continuer !

Conjointement à cette démocratisation,on nous a souvent posé la question : quelle lampe doit on choisir en croissance et/ou en floraison ? une 3000 ou une 4000k ? Et si l'on fait uniquement la croissance en CMH ? Ou uniquement la floraison ? Et si on a une 630w avec 2 lampes 315w, que doit-on choisir pour avoir les meilleurs résultats ? On c'est penché à deux sur le sujet, à la fois en terre et en hydroponie (RDWC), sur des petites et des grandes surfaces ainsi qu'avec nos appareils de mesures de la lumière, quantum-mètre et spectroscope.

Comme la grande majorité des cultures intérieures se font avec une lampe MH en croissance et une HPS en floraison on a injustement résumé les choses en disant que la CMH 4000k est une lampe de croissance et la 3000k est une lampe de floraison. La réalité est beaucoup plus complexe. Les lampes CMH ont des spectres complets, ce que nos amis dans le monde des LEDs appellent le "full spectrum". Alors quelle est la meilleure combinaison en réalité ? Cliquez sur les chiffres ci-dessous pour tourner les pages de l'article.


Un peu de technique ...

Avant de vous donner le podium on souhaite faire une petite piqure de rappel. Si vous avez déjà lu notre dossier sur la technologie CMH, vous pouvez tout de suite passer à la page suivante. On trouve sur le marché principalement deux types de lampes CMH / LEC / CDM : 3200k et 4200k, que l'on résume souvent à "3000 et 4000k". On trouve d'ailleurs des 3000k et des 3200k fabriqués par les usines mais on ne va pas rentrer trop dans les détails ici. La différence est dans la température de couleur, et plus précisément le spectre de lumière qu'elles envoient. Le spectre étant une chose primordiale pour les plantes, selon celui-ci on a des résultats allant d'exceptionnels à exécrables. Le spectre des CMH est bien meilleur que celui d'une lampe MH ou HPS, c'est grâce à lui que les résultats sont meilleurs avec un "wattage" beaucoup plus bas que sur une HPS ou MH.

Pour rappel voici le spectre d'une CMH 3000 et 4000 k en 315watts :

HortilampCMH3000k spectrum

HortilampCMH4000k spectrum

et d'une lampe HPS 400w (Sylvania) :

HPS 400w Sylvania spectrum

et les mêmes graphiques, avec une mise à l'échelle similaire :

HortilampCMH3000k spectrum 4HortilampCMH4000k spectrum 4

HPS 400w Sylvania spectrum 3

En résumé la lampe HPS envoie un peu de vert (peu utile pour les plantes) et principalement du jaune-orange-rouge. Elle n'envoie quasi aucun UV et aucun infra rouge. les CMH ont un spectre plus complet (avec du bleu), particulièrement la 4000k, et envoie des UV et de l'infra rouge en bonne quantité.


Avec une CMH 315w ou une 630w double culot

2Le meilleur résultat que nous avons eu est avec deux lampes: la 4000k en croisssance et la 3000k en floraison. La 4000k est une championne en croissance et donne des plantes très volumineuses avec beaucoup de feuilles, des internoeuds trés courts. Bref vous terminez la croissance avec un petit buisson plutôt qu'une grande tige unique. La 3000k a un spectre complet mais beaucoup plus adapté pour la floraison. Si vous avez le budget nécessaire, c'est clairement la combinaison qui nous a donné le plus de résultats.

La deuxième place sur le podium est avec une lampe 4000k. Comme expliqué plus haut, la croissance est meilleure et donc la floraison va l'être logiquement si vous partez de plantes beaucoup plus grosses. Si vous n'avez pas le budget pour vous acheter 2 lampes, on vous recommande absolument cette lampe.

Enfin la dernière place est avec la lampe 3000k. Inversement, elle a des résultats beaucoup moins bons en croissance. Vous allez terminer celle-ci avec des petites plantes... qui vont logiquement beaucoup moins produire en floraison. Bien que la 3000k est un meilleur spectre en floraison, étant donné que le démarrage sera sur des petites plantes... le résultat sera moins bon.

A noter une petite information que l'on souhaite vous partager : pour de multiples raisons industrielles une lampe CMH 630w double culot/double ended coûte beaucoup moins d'argent à produire que deux lampes CMH 315watts... Et si justement vous avez un kit CMH 630watts avec 2 lampes CMH 315watts ? On a également fait des tests à ce niveau, cliquez sur les chiffres ci-dessous pour tourner la page...


Le cas d'une CMH 630w avec 2 lampes 315watts

pro630 3 lowrezTrès logiquement, le meilleur résultat est avec 4 lampes : 2*4000k en croissance et 2*3000k en floraison.

Si vous n'avez pas les moyens d'acheter 4 lampes, la deuxième place du podium est le mix : une lampe CMH 3000k et une 4000k et faire croissance et floraison avec cette combinaison. Néanmoins vous pouvez voir en croissance une petite différence entre les plantes se trouvant plus du côté de la 3000k (plus petites plantes) ou de la 4000k. Mais dans l'ensemble, si vous avez un bon réflecteur ça restera plutôt homogéne.

En troisième position, vous pouvez utiliser 2 lampes 4000k. Ca donne des résultats excellents en fin de croissance

Enfin en dernière position, vous pouvez utiliser 2 lampes 3000k.


Conclusion

Si vous avez déjà de l'expérience en utilisant une MH et une HPS, on souhaite vous rappeler quelques petits points :

  • le stretch avec une CMH est beaucoup moins important. On passe d'un stretch x2 en terre avec une HPS à un stretch de 10-15cm en CMH. En hydroponie avec des phénotypes de plantes qui d'habitude stretch à x5 ou x6, la CMH a limité le stretch a un bon X2.
  • la distance apex/lampe doit être d'environ 45cm pour une 315w et 75cm pour une 630watts.
  • La production d'UV de ces lampes est dangereuse. Comme à la plage en milieu de journée en plein mois d'août, pensez à vous protéger la peau et les yeux ! Mettez une bonne casquette avec des lunettes de soleil et interdiction formelle de vous balader tout nu sous la lampe ! ;)

Si vous souhaitez vous équiper en 630watts, préférez un kit avec 2 lampes 315watts plutôt qu'une seule 630w double culot. Quand votre lampe tombera en panne, vous ne serez pas complètement en panne de lumière car la seconde lampe continuera à fonctionner, ce qui n'est pas le cas avec une seule lampe 630w double culot. Enfin si il y a un gros pic de chaleur, plutôt que d'utiliser les fonctions de dimming de votre ballast (qui vont grandement endommager la durée de vie des lampes), vous pourrez enlever une des deux lampes et faire tourner le tout temporairement en 315watts. Bref c'est plus pratique et "safe" que d'avoir une seule lampe 630w double culot/double ended.