Bayer Cross 2Kalmoa et moi même avions fait un petit point sur le sujet dans la news "OPA au pays des céréaliers" il y a quelques mois.

Depuis, Monsanto a déja refusé deux propositions de rachat par l'allemand Bayer. La derniére proposition (mois de juillet) était à 125$ (environ 111€) l'action. Ça représente la bagatelle de 64 milliards de dollars US. Les dirigeants de Monsanto l'avait refusé poliment en indiquant qu'elle n'était pas "financièrement adéquate". En résumé, les Allemands n'ont pas aligné assez d'argent à leur goût. Toutefois Monsanto avait laissé ouverte la porte à de futures négociations.

La presse généraliste allemande indique que désormais Werner Baumann (le boss de Bayer) va devoir prendre une décision. Trois options sont possibles :

  1. Aligner encore plus de brouzoufs pour que les Américains acceptent, c'est à dire une "revalorisation de l'offre" dans le langage feutré de la finance. Les rumeurs disent que Monsanto n'acceptera pas une offre en dessous de 67-69 milliards de dollars. Un prix que les actionnaires de Bayer trouvent trop élevé/risqué.
  2. Passer à l'action agressive, en démarchant tous les actionnaires de Monsanto aka "L'OPA inamicale".
  3. Laisser tomber tout simplement.

La seconde option est beaucoup plus risqué. Si une partie des actionnaires refuse de vendre et que vous n'atteigniez pas la majorité des actions, cela devient assez problématique. De plus les marchés financiers ont tendance à ne pas trop aimer les prises de risques à 70 milliards de dollars... Les actionnaires de Bayer non plus...

logo monsanto

Pourtant ces "petits messieurs" font face à DOW Chemical et Dupont qui ont récemment fusionné. Cela représente un "petit" concurrent de 130 milliards de dollars US... Sans compter les amis de Kalmoa (Syngenta) qui sont désormais soutenus par le plus grand groupe pétrochimique chinois, ou leur concurrent allemand (BASF)...