pieddarbreDans une récente étude effectuée par l'ETH Zurich, relayée par le magazine Science, les chercheurs proposent une solution des plus simples.

Le constat de départ est que les arbres, les forêts sont des puits de carbone immenses. Depuis les débuts de l'ère industrielle nous avons rejeté dans l’atmosphère environ 300 milliards de tonnes de carbone.

Les forêts actuelles recouvrent 2,8 milliards d'hectares de surface sur la planète. Selon leurs simulations, il est possible de rajouter 1,6 milliards d'hectares de forêt. Seul souci, une grosse partie des territoires sont actuellement utilisés par nous les humains. Si on soustrait les terres que nous utilisons, il reste 0,9 milliards d'hectares disponibles à la reforestation. En gros une surface équivalente à la taille des États-Unis. Selon eux, si nous replantons 0,9 milliards d'hectares d'arbres, ceux-ci pourraient, une fois arrivés à maturité stocker environ les 2/3 des 300 milliards de tonnes de carbone. C'est une solution des plus simples et élégantes "mais en même temps"...

Le diable est dans les détails. Tout d'abord il faudra plusieurs dizaines d'années pour que les graines deviennent des arbres adultes.

Ensuite l'étude montre que 6 pays ont le plus gros potentiel pour opérer ce changement : la Russie (151 millions d'hectares), les États-Unis (103 millions), le Canada (78,4), l'Australie (58 millions) , le Brésil (49,7) et la Chine (40,2).  Sans rentrer dans des considérations politiques pointues, on sent déjà que ce n'est pas gagné entre le Brésil de Bolsonaro qui vient de donner des concessions récentes aux industriels pour exploiter de larges régions de forêt amazonienne et les US de Trump qui réfutent totalement les théories sur le réchauffement climatique et s'est retiré de la COP21... Et puis il est toujours difficile de faire des efforts soit-même qui risquent d'endiguer la croissance économique immédiate pour que ces voisins en profitent plus tard sans avoir fait le moindre effort (calcul malheureusement totalement court terme..). Bref ce n'est pas gagné ! Pourtant ça semble un plan assez simple sur le papier.

Enfin l'étude dénonce une fausse théorie qui indique que le réchauffement climatique va augmenter la taille des forêts plus au nord (ex : en Sibérie). Selon eux certes la surface des forêts va augmenter de 20 à 30% mais on ne récupérera pas les 80-90% de pertes des zones de forêts tropicales...

Au pire il nous restera les plans de colonisation d'Elon Musk et autres Jeff Bezos pour aller "saloper" une autre planète et vivre dans l'espace mais je m'égare... et vous qu'en pensez-vous ?