karel itwKarel Schelfhout est hollandais. Il est le co-auteur d'un livre à paraitre en décembre 2015 aux Editions Mama : "bio grow book, Jardinage biologique en intérieur & en extérieur". Il est aussi le directeur de la société Biotabs, qui produit des kits d'engrais biologiques en pastilles. Nous l'avons rencontré lors de l'exposition Expogrow à Irun en Espagne. Je souhaite remercier Karel qui a accepté de se prêter au jeu risqué de l'interview "live", là ou pas mal de personnes refusent et préfèrent la sécurité de l'interview "écrite". L'interview a été réalisée en anglais et voila sa traduction :

Bonjour Karel, Pourrais-tu nous en dire plus sur toi ? Quelle expérience as-tu en tant que jardinier ?

Bonjour, je pratique le jardinage depuis déjà 30 ans. J'étais un des premiers jardiniers en Hollande à tenter le jardinage d'intérieur avec des lampes artificielles. Dans la ville où j’habite il y a une très grosse pépinière, donc j'ai tout de suite été curieux d'aller voir ce qu'ils faisaient. A l'époque ils faisaient pousser les plantes avec un substrat en laine de roche. Je me suis alors dit que c'est ce que je voulais faire. J'ai pensé  : "Ces gars là ont investi des millions, ils savent forcément ce qu'ils font, ça doit être un bon système". Donc j'ai fait ça pendant vingt-cinq ans. Il y a cinq ans, je me suis dit que ce n'est pas une bonne direction si je continue à utiliser des produits chimiques pour cultiver mes plantes.

C'était un système à base d'engrais minéraux et d'hydroponie ?

Oui, tout à fait, j'utilisais des engrais minéraux et un système hydroponique sur un substrat de laine de roche (pas de billes d'argiles). Je me suis dit que ce que je faisais n'était pas bon, qu'il fallait que je change ma façon de cultiver parce que le futur à besoin de la culture biologique.  Alors j'ai essayé de démarrer des cultures de manière bio. J'ai essayé plusieurs techniques, et j'en suis arrivé à inventer les biotabs (NDR : des pastilles concentrés d'engrais bio qui se désagrègent lentement dans le temps).

Vous avez donc lancé les biotabs il y a cinq ans, qu'elle a été la réponse du marché face à ces nouveaux produits et cette nouvelle manière de cultiver avec ?

Le démarrage a été très lent. Principalement car les gens étaient habitués à faire pousser leurs plantes avec certains produits, en particulier les engrais liquides. Notre approche est sans engrais liquide mais avec des engrais "solides". Nous mélangeons ceux-ci dans le sol (NDR : les pastilles se plantent à 5-10cm dans le terreau) et amendons le sol de diverses façons, en particulier avec des bactéries bénéfiques, ce qui rend "vivant" votre terreau. Avec ma société, je ne fait que copier la nature. Je prend de la terre, je la rend vivante avec des bactéries et des champignons bénéfiques aux plantes. Dans la nature, aucun humain ne vient donner des nutriments aux plantes. Un sol riche et vivant est la clef.

Biotabs a un produit assez récent, le Boom Boom Spray, qui est un engrais liquide foliaire. Les mauvaises langues disent que vous avez sorti celui-ci car votre programme d'engraissage à base de biotabs ne donne pas assez à manger aux plantes et les laissent en carences de nutriments. Le Boom Boom Spray serait l’aveu de ce problème : vous avez sorti un produit correctif ? 

Ce n'est pas vrai, car le Boom Boom Spray est un produit fait avant tout pour les plantes souffrant de stress. Si vous utilisez des biotabs, tout pousse bien. Il faut aussi prendre en compte l'environnement de la plante, les gens font souvent des erreurs dans la gestion de celui-ci. Quand vous faîtes pousser dans une chambre horticole intérieure, la température de celle-ci peut devenir excessive. Certaines personnes ne donnent pas assez d'eau, d'autres au contraire vont sur-arroser leurs plantes. Tous ces facteurs de stress ont besoin d'un correctif. Les biotabs prennent soin de l'engraissage de la plante. Nous ne contrôlons pas le climat autour de celle-ci. Les gens font des erreurs à ce niveau et alors votre plante peut avoir des carences. On c'est dit qu'il fallait trouver une solution. le Boom Boom Spray est celle-ci. Le truc est que quand les gens font des boutures,  par exemple si tu en fait 20, il y aura toujours quelques boutures plus faibles, avec moins de racines. Et les gens pensent qu'il faut éliminer ces mauvaises boutures, par exemple cinq sur les 20. Quand on fait vingt boutures, on veut vingt boutures fortes. Et donc sur ces cinq clones faiblards, un peu de Boom Boom Spray va les booster et ces boutures vont repartir au même niveau que les quinze autres.

biogrowbookVous sortez en décembre un livre sur la culture biologique, de quoi parlez-vous dans ce bouquin ?

En fait quand j'ai regardé ce qu'il y avait sur le marché, j'ai trouvé pas mal de livres, en particulier sur la culture hydroponique, mais rien sur la culture bio. Et les gens sont de plus en plus intéressés par ce sujet. Je pense que le bio est le futur car on a besoin de sauver notre planète. En cultivant à base d'engrais chimiques et de pesticides, on ruine le sol de notre planète. Alors je me suis dit "il faut éduquer les gens, il faut écrire un livre".

Quelles sont les choses enseignées dans ce livre ?

On apprend aux gens à cultiver des plantes en utilisant des produits bios de pas mal de manières différentes. On explique pas une méthode unique, mais tout un tas de méthodes différentes. On essaye aussi d'enseigner des techniques de culture bio avec des trucs simples et pas chers comme par exemple avec un compost fait maison. Il est aussi possible de faire son propre engrais. On apprend tout ça dans le livre. En fait vous n'avez pas besoin de beaucoup d'argent pour faire de la culture bio. Il n'y a pas besoin d'acheter tout un tas de produits. Pour les cultivateurs plus avancées, on essaye d'enseigner dans ce livre des méthodes d'agriculture biologique pour cultiver à grande échelle, que cela soit en extérieur ou en intérieur.

Le livre sort en Français, sera-t-il disponible dans d'autres langues et pourquoi en français ?

Oui, il sera en français. Mon éditeur est basé à Paris. Mama éditions sont des gens sympas. Mais effectivement j'ai écrit ce livre avec mon ami Mig en hollandais. La première traduction a été vers le français, la seconde sera vers l'anglais et la troisième sera en Espagnol.

*rires* Au final on ne verra jamais la version originale en hollandais ?

Mais si ! Il y aura une version hollandaise, plus tard. Vous savez la Hollande est un tout petit marché. La version espagnole nous permet aussi de toucher toute l’Amérique du sud. Tu sais, on pense à d'abord atteindre les plus gros marchés.

Merci, est ce que tu veux rajouter quelque chose ?

Oui, je pense que ce livre va donner aux gens l’opportunité de faire pousser ses propres plantes avec des techniques simples et sans dépenser beaucoup d'argent. J'essaye surtout d'enseigner comment la nature fonctionne. Ça devient ensuite très facile de faire pousser des plantes.